Un peu d’histoire

 

Chemin tracé, vers 1790, pour relier Vaugirard au camp de la plaine de Grenelle puis élargi, cette rue doit son nom à Mademoiselle, fille du du Duc de Berry, qui le 2 Septembre 1827 assista, avec la Duchesse d’Angoulême, sa tante à la pose de la première pierre de l’église Saint Jean Baptiste de Grenelle. Les prolongements de cette rue, qui, en 1804, était limité à la section comprise entre les rues Quinault et de la croix de Nivert, furent décidés, en 1844, mais ne furent commencés que sous le second empire.

Source : dictionnaire historique des rues de Paris de Monsieur Jacques Hillairet aux éditions de Minuit.

Suivez-nous sur Instagram